De l’obscurité à la lumière : la clinique de l’œil de Bongolo

Publié par Alace Straw le

Le 18 février 2020, la clinique de l’œil a emménagé dans un tout nouveau bâtiment. Il a été construit au cours des 4 dernières années après avoir reçu la bonne nouvelle en décembre 2013 que l’American Schools and Hospitals Abroad (ASHA), une branche de l’USAID, accorderait une subvention de 600 000 $ pour sa construction.


L’équipe de la clinique de l’œil en face du nouveau bâtiment. De gauche à droite : Marie Claire Ndjimbou, Germaine Djimbou, Dr Wendy Hofman, Mathieu Mondjo, Dr Elisée Baruwa, Jean Paul Malola, Patrice Lola Inono, Marius Mavioga, Michel Moubele, Dr Roger Muhemi, Oscar Boungouendgi, Paul M’bila Bouassa; pas sur la photo: Jeannette Komba

Marie Jeanne Mangombi, grand-mère de 63 ans, a passé les 5 dernières années seulement à discerner de vagues ombres de lumière et d’obscurité à travers son seul œil restant, qui a été malade par une cataracte. Une cataracte est un obscurcissement de la lentille dans l’œil à des degrés variables de gravité. Cette condition a amené grand-mère Marie Jeanne à passer ses journées dans l’obscurité relative, seule dans la maison de sa fille, sâchant ses petits-enfants en raison de la peur, de la colère et de la dépression croissante. Sa fille, Mbenga Madoungou, qui a amené sa mère de la capitale libreville à la clinique de l’œil, a simplement déclaré que si vous voulez aller bien, l’endroit pour la guérison et les soins qui changent la vie est Bongolo: «C’est Bongolo, dit-elle avec un sourire.

Dr Wendy Hofman avec Marie Jeanne et Mbenga

Le lendemain de son opération, Marie Jeanne, Mbenga et le Dr Roger Muhemi, résident en ophtalmologie, ont dansé avec joie lorsque le bandeau a été enlevé et que la grand-mère Marie Jeanne a pu voir clairement pour la première fois en 5 ans! De la peur et de l’obscurité à la danse dans la lumière, le sourire de Marie Jeanne illumine la pièce ! Le Dr Wendy Hofman s’est assise avec Marie Jeanne et sa fille pour partager avec eux la vérité la plus profonde que notre sauveur Jésus-Christ nous emmène de l’obscurité spirituelle à la lumière, de la mort à la vie, pour toute l’éternité. Chaque patient est présenté avec l’évangile et prié soit par Papa Paul, l’aumônier à temps partiel et réceptionniste à temps partiel pour la clinique de l’œil, ou les autres médecins et le personnel là-bas.

Dr Wendy Hofman examinant Marie Jeanne
Dr Roger avec Marie Jeanne et Mbenga

La clinique de l’œil effectue environ 650 chirurgies par année. Quatre-vingt pour cent de ces chirurgies sont pour les cataractes, qui sont tous faits avec des implants de lentilles intraoculaires. Beaucoup d’autres chirurgies sont effectuées ainsi que des examens réguliers de la vue, le traitement des problèmes médicaux, et les ordonnances pour les lunettes.

Dr. Wendy training Dr. Roger in surgery

Le service d’ophtalmologie Bongolo a été créé en 1990 avec l’aide de la Mission chrétienne aveugle (CBM). Bon nombre des premières chirurgies ont été effectuées par le Dr David Thompson entre 1989 et 1999.

La clinique originale de l’œil 2006
  • En 2006, un nouveau bâtiment qui allait devenir le foyer permanent de la clinique de l’œil a été construit sur le campus de l’hôpital.
  • Une jeune infirmière gabonaise, Henri Samoutou, a été formée par le CBM à Kinshasa, en RDC, pour effectuer des chirurgies de la cataracte. Samoutou a dirigé la clinique de l’œil de 2006 à 2008.
  • Pendant cette visite, les ophtalmologistes américains, le Dr Robert Trent et le Dr Christopher Lin, ont mis sur pied et équipé la nouvelle clinique aux côtés de Samoutou. Le Dr Trent et le Dr Lin ont continué à faire des visites semestrielles pendant des années pour soutenir la clinique de l’œil.
  • En juin 2009, la Dre Wendy Hofman, ophtalmologiste américaine, est arrivée et a lancé un programme de résidence pour former des ophtalmologistes africains.
  • La première diplômée du programme de résidence en 2013, la Dre Elisee Baruwa de la République démocratique du Congo, a pratiqué la chirurgie de la cataracte de grand-mère Marie Jeanne.
  • Le Dr Roger Muhemi, le troisième résident et actuel, a été celui qui a examiné et dansé avec grand-mère Marie Jeanne le lendemain lorsque le patch oculaire s’est déclenché.
The staff of the Eye Clinic praying in the new building

Dr. Wendy a travaillé avec l’équipe de conception de Engineering Ministries International (EMI), un entrepreneur local Konate Bakari de Hame Sandira Construction, et de nombreux bénévoles internationaux. Les directeurs de projet étaient Paul Davis, Arjo de Vroome, Wendy Hofman et le pasteur Serge Batouboko. Le gouvernement gabonais a versé 200 000 dollars et environ 50 000 dollars ont été accordés grâce à une subvention de Samaritan’s Purse pour du matériel médical. Il reste encore 200 000 $ supplémentaires à amasser pour compléter le financement de l’édifice. Les dons peuvent être faits pour https://secure.cmalliance.org/give/, sélectionnez « International Worker/Special Project », dans la boîte entrez, « Bongolo Hospital Special Projects – Eye Clinic ».

Écrit par Alace Straw, Photographie par Ulrich Ilema

This post is also available in: English (Anglais)